Audition, oreille, surdité, malentendance, Montpellier, Alès

  La malentendance, ou surdité, est  une déficience auditive engendrant des troubles, plus ou moins marqués, de la compréhension et par extension de la communication. En France, on estime à 6 100 000 le nombre de personnes malentendantes. Parmi elles, 4 400 000 souffriraient des troubles engendrés au quotidien et seulement 1 400 000 bénéficient de solutions auditives. Vous trouverez ci-après les principales caractéristiques de la malentendance.

 

  Les trois formes de surdités

 

1. Les surdités dites de transmission suggèrent une déficience de l'oreille externe et/ou moyenne,

2. Les surdités de perception ont pour origine une altération de la cochlée et/ou du système nerveux auditif,

3. Les surdités mixtes conjuguent les deux formes évoquées précédemment.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les solutions

 

1. Les surdités de transmission, ou encore la composante transmitionnelle des surdités mixtes, sont le plus souvent résolues par la chirurgie. Si les résultats obtenus après la chirurgie sont insuffisants, il existe un ensemble de solutions auditives,

 

2. Les surdités de perception sont plus complexes à solutionner. L'altération de la cochlée ou du système nerveux n'a pas à ce jour de solution médicale ou chirurgicale. Ainsi, lorsque la gêne occasionnée par la déficience auditive est évoquée, le médecin peut proposer l'essai d'un appareil auditif.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Lorsque la surdité a un degré sévère ou profond et que l'appareillage auditif conventionnel n'apporte plus de bénéfice, le médecin et son équipe spécialisée peuvent décider l'implantation d'une solution auditive complexe : l'implant cochléaire. (Le choix d'implantation ne dépend pas que de caractéristiques audiologiques mais également de critères médicaux, d'âge ou encore d'appétence à la communication).​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

  Les degrés de surdités

 

 Afin d'estimer l'importance de la baisse d'audition, les médecins (Oto-Rhino-Laryngologiste, généraliste ou encore gériatre) disposent de valeurs normatives. Comme le montre l'image suivante, il existe des surdités dites légères, moyennes, sévères ou encore profondes. Pour exemple, une personne ayant une surdité moyenne aura une perte de 40 à 70 décibels (dB). (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

  La presbyacousie

 

 Surdité de perception la plus commune, souvent dite surdité liée au vieillissement de l'oreille, ses effets surviennent aux environs de 60 ans. Son origine serait la combinaison de plusieurs facteurs tels que l'âge, la génétique, ou encore des facteurs environnementaux (exposition au bruit, prise de médicaments).

 

  Dans un premier temps, elle se caractérise par une baisse d'acuité auditive pour les sons aigus ce qui se traduit par des difficultés en milieu bruyant (restaurant, repas de famille, réunion, télévision ...). Lorsqu'elle évolue, elle engendre une baisse d'audition dans les sons graves ce qui se traduit par des difficultés  dans les milieux calmes (Conversation à deux lors d'un repas ou de deux pièces éloignées l'une de l'autre,...).

Entendre, Ecouter, Comprendre

Vous avez une question, besoin d'un renseignement ?

Contactez-nous !

Suivez nous également sur Facebook !